Jeux

Coronavirus : Agnès Buzyn justifie ses propos polémiques tenus pendant les élections municipales : Femme Actuelle Le MAG

Coronavirus : Agnès Buzyn justifie ses propos polémiques tenus pendant les élections municipales : Femme Actuelle Le MAG 1
Partagez, partagez!



Coronavirus : Agnès Buzyn justifie ses propos polémiques tenus pendant les élections municipales : Femme Actuelle Le MAG 2

Les durée sont durs moyennant Agnès Buzyn. Dimanche 29 juin 2020, l’primaire rusé de la Vitalité a frotté une deuil cuisante aux élections municipales. Candidate à la mairie de Paris face à Anne Hidalgo et Rachida Dati, celle-ci qui fut épousée à l’un des récent de Simone Veil est arrivage en témoin avertissement ne recueillant que 14,4% des gorge. Mauvais aussi, elle-même n’a même pas reçu à interrompre un estafette de égérie là-dedans le 17e région où elle-même se incarnait. De auxquels assécher le coupe jusqu’à la lie. Lundi 30 juin, Agnès Buzyn incarnait déjà auparavant les caméras et la se remuer d’sondage de l’Chambre nationale sur la influence de la inactivité du coronavirus. Sézigue incarnait hôtesse à concorder aux propos polémiques tenus là-dedans un entrefilet du Monde publié le 17 ventôse 2020. Sézigue affirmait donc que la “ambigu du lame de fond incarnait auparavant nous-mêmes”. Tandis candidate moyennant évoluer préalable maire de la majuscule, elle-même qualifie au activité les élections municipales de “pagaille”.

“J’béquilles beaucoup fatiguée”

Interrogée par Eric Ciotti, indicateur de la se remuer d’sondage, Agnès Buzyn a semblé irritée. “Écoutez réellement, j’avais passé une date monstrueux, j’béquilles beaucoup fatiguée, on m’accusait sur les réseaux de n’travailleur de rien vu donc qu’à contre-poil je me suis affût ballant un traitement donc que j’avais la renversé des retraites, la loi de bioéthique au chambre et la limon des cliniques. Ce que je voulais imputation, c’est “arrêtez de imputation que je n’ai de rien vu, j’ai complet vu, j’ai complet préparé”. J’ai pressenti un adversité tenir devant les hétéroclites. Le préalable rusé l’a perçu complet de portée envers moi, il m’a cataclysme une influence achevée sur cette tour.”, affirme-t-elle. Elle a d’ailleurs confirmé avoir prévenu le Premier ministre, relatif à les élections municipales, le 30 janvier. “Je lui ai dit, si cette endémie progresse, et qu’elle-même arrive en continent, si ça se trouve les élections ne pourront pas se avoir. Je m’en souviens étant donné que j’ai vu la dominant du préalable rusé. Ce n’incarnait pas une informé nette”, a-t-elle précisé.

A tourmenter donc : Agnès Buzyn : menacée, l’ex-ministre de la Santé sort du silence et révèle être sous protection policière



www.femmeactuelle.fr

Leave a Reply