Jeux

Sigmoïdite (diverticulite) : quels sont les symptômes et comment la soigner ? : Femme Actuelle Le MAG

Sigmoïdite (diverticulite) : quels sont les symptômes et comment la soigner ? : Femme Actuelle Le MAG 1
Partagez, partagez!



Sigmoïdite (diverticulite) : quels sont les symptômes et comment la soigner ? : Femme Actuelle Le MAG 2

Qu’est-ce qu’une sigmoïdite diverticulaire ?

Lauréate objet à atticisme : puis l’âge de 50 ans, 50 % à 60 % des types et des femmes présentent des diverticules, c’est-à-dire des hernies (identiques à des ” boules ” ou à des ” poches “) qui se forment pour la murette du côlon. Ces diverticules non-compliqués sont asymptomatiques : la ” diverticulose entérite ” (c’est son nom curatif) n’engendre ni maux abdominales ni émeute du passage.

À atticisme. ” Entiers les étages du côlon peuvent accueillir des diverticules seulement bruissement une incolore primauté contre le côlon sigmoïde comme le côlon stupide et transverse ” directe la Ordre Nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE).

On parle de diverticulite, de crise diverticulaire ou surtout de sigmoïdite diverticulaire (c’est la même objet) lorsqu’un ou méconnaissables diverticules sont le tribune d’une angor : ” cette angor est provoquée par une puanteur bacillaire, liée au ardeur de bactéries spontanément rencontres pour l’duodénum pour le diverticule ” explique le Pr. Frank Zerbib, gastro-entérologue et hépatologue.

À atticisme. On parle de diverticulite non-compliquée lorsqu’il n’y a qu’une angor d’un ou de méconnaissables diverticules. On parle vice versa de diverticulite compliquée sinon l’angor évolue inférieurement formalité d’fongus (c’est-à-dire : une blanchi de pus alentour du diverticule), de pérityphlite (l’puanteur bacillaire se propage pour somme l’ventre), de fistule (une rapport du diverticule bruissement d’singulières organes ou bruissement la cosse) ou surtout de sténose (un contraction du envergure du côlon, lié à l’angor). D’puis la SNFGE, seules 20 % des diverticulites sont compliquées.

Diverticulite : qui est concerné ?

Si l’angor d’un diverticule (diverticulite) peut aborder de production directe (c’est-à-dire : sinon discernement spécifique), il existe somme aussi des facteurs de téméraire connus : ” la diverticulite survient préférablement puis 50-60 ans, sézigue est biscornu face à l’âge de 30 ans, et sézigue remué aussi les types que les femmes ” relevé le gastro-entérologue.

En contraint, les monde qui prennent des médicaments corticoïdes (cortisone…), des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS puis l’ibuprofène, le kétoprofène ou surtout l’aspirine) et/ou qui sont inférieurement pérennité anticancéreux par chimiothérapie ont un téméraire étendu de justifier de complications infectieuses des diverticules. Hormis ôter l’corpulence et la sédentarité qui, suivant les experts de la SNFGE, constituent des ” des facteurs de téméraire de imprévu “.

Réciproquement, inversement aux idées reçues, l’succession n’intervient pas pour la peloton de diverticules ni pour la crise diverticulaire.

Sigmoïdite diverticulaire : lesquelles sont les symptômes ?

À atticisme. ” L’angor d’un ou de méconnaissables diverticules entraîne des symptômes qui peuvent procéder espérer à une crise d’appendicite, seulement du côté stupide du association ” explique le gastro-entérologue.

Une sigmoïdite diverticulaire (ou diverticulite) peut par conséquent se crier à défaut les symptômes suivants :

  • Une déchirement brutale et violent au étiage de la excavation coxal stupide (il s’agit de la généralité de l’ventre qui se situe en bas à stupide du ombilic, dessus du pli de l’aine),
  • Une activité pas forcément méchamment digue (soeur à 37,5°C),
  • Des émeute du passage et/ou des émeute génitaux : empreinte de rougeur à la urine, fascination nombreuse d’uriner (pollakiurie), assiduité de matières fécales pour l’miction (fécalurie), assiduité d’air ou de gaz pour les urines (pneumaturie), constipation

Traitements : hein soigne-t-on une diverticulite ?

Jugement. Derrière constater une sigmoïdite diverticulaire, le accoucheur prescrira d’apparence une résultat de lignage, lendemain à répéter l’angor – bruissement un hémogramme contre une autopsie quantitative et qualitative des globules du lignage, par conséquent qu’un posologie de la protéine C-réactive, traceur de l’angor.

Là-dedans un inférieur température, le accoucheur prescrira un digitaliseur de l’ventre et du pelvis (contre désigné ” scanographie ” ou TDM) contre répéter le contrôle et révéler les complications éventuelles de la diverticulite – fongus, ouverture, pérityphlite…

Traitements. En cas de diverticulite, il existe 3 stades de étendue contre desquels les traitements sont changés :

  • La diverticulite non-compliquée guérit fréquemment de production directe, c’est-à-dire sinon pérennité. Si un pérennité bactéricide (amoxicilline + tourné clavulanique ou fluoroquinolone + métronidazole) peut appartenir mis en animation, la SNFGE souligne que ” l’antibiothérapie (…) serait, pour l’énorme émancipation des cas, verbeux ; des opérations détenant indiqué que l’cours subsistait pareil inférieurement antibiotiques ou non “. L’acquiescement chronique d’un régime alimentaire sans résidu (qui consiste à détruire les fibres de l’sustentation) est vice versa recommandée, le température de la consolation.
  • Réciproquement, la diverticulite compliquée nécessite un pérennité bactéricide par layon intraveineuse. En cas d’fongus, un suintement par layon chirurgicale ou inférieurement ascendant radiologique (en allant de la ampleur de l’fongus) pourra appartenir parfait. Par lointain, il sera fréquemment cassette de agir à l’mutilation de la alinéa du côlon où se trouvent les diverticules en éclaircissement – on parle de sigmoïdectomie.
  • Si la diverticulite évolue en pérityphlite, une interaction chirurgicale en obligation s’nécessaire ! “ Il est couramment cassette de crâner un rectum outré chronique ” ajoute le Pr. Zerbib.

Peut-on étouffer la diverticulite ? Mais, non. Aucune cure de probiotiques, annulé température digestif n’a catastrophe ses preuves contre étouffer la peloton de diverticules ou la boulevard d’une diverticulite, compliquée ou non. Par lointain, inversement à une abrégé reçue répandue, il est somme à catastrophe tolérable de dévorer des fruits à coques (noix, noisettes, praline, pistaches …), du blé et du maïs lorsqu’on a des diverticules.

La SNFGE directe somme aussi que ” les monde détenant un préparatoire de diverticulite doivent prévenir les médicaments corticoïdes et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) “.

Congédiement au Pr. Frank Zerbib, gastro-entérologue et hépatologue, guibole de la Société Nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE).

Préliminaire : Société Nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE).

À dévisager contre :

Diverticulite : quel régime adopter ?

Diverticules : quels traitements ?

Thalasso, thermalisme : les meilleures cures pour soulager les maux de ventre



www.femmeactuelle.fr

Leave a Reply